Bureau Partagé ou bureau privé que choisir ?

Par définition, le bureau partagé permet de gagner de l’espace tout en favorisant le travail collaboratif. Cependant, 88 % des Français veulent un bureau fermé à la place d’un coworking. Bureau partagé ou fermé : de nos jours quel est le cadre de travail optimal ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque solution ? On vous en parle de manière plus détaillée.

LE BUREAU PARTAGE : UNE COMMUNICATION SIMPLIFIEE

Il existe de nombreux avantages à travailler dans un open space, et aussi en coworking. L’avantage premier est qu’il décuple la communication au quotidien et crée une synergie entre les différents pôles d’une entreprise, ce qui a pour effet direct de créer des liens et le bien être au travail. L’entreprise est plus réactive face aux salariés et tout le monde se parle naturellement.

Contrairement au bureau fermé, il permet de conserver de l’espace et ainsi pouvoir accueillir des prestataires, travailleurs indépendants et partenaires nomades dont on aurait besoin au fil des activités.

PERTE DE CONCENTRATION ET D’INTIMITÉ

Les bureaux partagés sont souvent bruyants et favorisent souvent la création d’ambiances plus fortes que celles d’une entreprise en général. Les sonneries des téléphones, les cliquetis des claviers, les discussions entre collègues et le va-et-vient des collaborateurs, ça peut devenir un espace trop animé. Ces distractions permanentes qui émanent de l’environnement peuvent, en outre, engendrer des difficultés de concentration. De plus, le manque d’intimité inhérente à l’open space peut gêner certains salariés et même affecter leur productivité. Dans certaines situations, du stress se crée chez les salariés qui se sentent épiés mais aussi étouffés.

LE BUREAU FERME : CONCENTRATION ET CONFIDENTIALITÉ

Les avantages du bureau individuel sont multiples. Tout d’abord, travailler dans un espace privé permet d’être plus concentré sur ses missions. Il est particulièrement adapté pour les entreprises qui évoluent à titre confidentiel et celles qui souhaitent avoir une domiciliation propre et individuelle. À l’abri du bruit et des distractions extérieures, un salarié devant réaliser la correction d’un rapport de 400 pages, l’analyse d’informations complexes ou la saisie des opérations comptables sera plus à même d’éviter des erreurs aux conséquences très fâcheuses pour l’entreprise. En outre, le à l’ancienne favorise la productivité. Il offre l’intimité et permet au salarié de se recentrer. Enfin, en limitant les distractions, cet espace entièrement dédié à la compétence de son occupant favorise l’introspection, la réflexion et l’émergence d’éclairs de génie.

PRODUCTIVITÉ ET PERTE D’ESPACE

Le bureau privé présente un certain nombre d’inconvénients. Tout d’abord, il contraint l’entreprise à réaliser une location de bureaux plus chère que les open spaces. Le salarié peut être tenté de céder à des distractions en utilisant le matériel professionnel à titre personnel et ceci de manière récurrente : ce qui a pour effet de freiner la bonne exécution des tâches au cours de la journée. Il est à noter que le bureau individuel peut également diminuer l’interaction entre les collaborateurs et donc influer sur la productivité. Enfin, le bureau individuel constitue pour l’entreprise une source de dépense supplémentaire puisqu’il est nécessaire de cloisonner les espaces et d’investir dans plusieurs appareils et équipements de bureau (conditionnement d’air, chauffage, imprimante, cartouches, etc.)

Vous êtes à Paris ou ailleurs, en fonction de votre budget, vous trouverez forcément le budget qu’il vous faut, pensez productivité, coûts et surtout cadre de travail confortable pour vos employés. Peut être qu’en cherchant tout simplement « bureau partagé Paris » ou  » Bureau privé Paris », vous trouverez les conseils qui vous conviennent en ligne.

 

2 réflexions au sujet de « Bureau Partagé ou bureau privé que choisir ? »

Répondre à lavage de voiture à pau Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *